TWITTER : l’affrontement avec Donald Trump s’intensifie

TWITTER : l’affrontement avec Donald Trump s’intensifie

AOF , 29/05/2020 14:57:00

Société(s) citée(s)» Twitter

TWITTER : l’affrontement avec Donald Trump s’intensifie

Un tweet du président américain Donald Trump sur les affrontements de Minneapolis (nord des États-Unis) a été signalé vendredi 29 mai par Twitter pour apologie de la violence.

(AOF) – Donald Trump a signé jeudi un décret visant à limiter la large protection juridique que la loi fédérale offre actuellement aux médias sociaux et autres plateformes en ligne. Le président américain avait menacé mercredi de réguler fortement ou de fermer les plates-formes de réseaux sociaux. Il avait réagi à la décision de Twitter d’ajouter à ses tweets sur le vote par correspondance des messages invitant les lecteurs à vérifier la véracité de ses affirmations. Aujourd’hui, Twitter a signalé un tweet du président comme violant ses règles en glorifiant la violence.

Donald Trump évoquait dans des tweets les émeutes à Minneapolis après la mort d’un afro-américain lors de son arrestation par la police. 

En début d’après-midi, il a accusé Twitter de ne  » rien faire contre tous les mensonges et la propagande de la Chine ou de la gauche radicale du parti démocrate. Ils ont ciblé les républicains, les conservateurs et le président des États-Unis « .

Twitter signale un tweet de Donald Trump pour « apologie de la violence »

Les publicités qui consomment trop de ressources dans le viseur de Chrome

TWITTER : l’affrontement avec Donald Trump s’intensifie

Ce tweet viole les règles de Twitter sur l’apologie de la violence. Toutefois, Twitter estime qu’il est dans l’intérêt du public que ce tweet reste accessible, a indiqué le réseau social. Quand les pillages démarrent, les tirs commencent. Merci ! , a écrit Donald Trump dans un message pouvant être interprété comme une incitation aux forces de l’ordre à faire usage de leurs armes.

Des messages du Président signalés plutôt '' Trompeurs''

TWITTER : l’affrontement avec Donald Trump s’intensifie

Déjà, le mardi 27 mai Donald Trump grince des dents quand, Twitter timidement le réprimande. Et ce, bien que l’entreprise subisse des attaques.

Depuis peu les médias pointent du doigt Twitter, pour avoir laissé, Donald Trump poser un « tweet » sans la moindre preuve. En effet, Il accuse un ancien élu, étasunien  d’être l’auteur du meurtre d’une assistante parlementaire.

 



%d blogueurs aiment cette page :