Forte croissance du marché de la publicité digitale

Forte croissance du marché de la publicité digitale

Hausse de la digitalisation en France

La France enregistre une forte croissance du marché de la publicité digitale à travers les géants du numérique.

 

Google, Amazon et Facebook, en fortement marqué le marché publicitaire lors de la crise sanitaire en 2020, car les réseaux sociaux ont explosé. La digitalisation est en plein essor car les entreprises ont apporté en ce premier semestre 2021 une nouvelle dynamique de croissance de 42% par rapport a l’année précédente lors de la même période.

Marketing digital

Une grande évolution de la digitalisation

La forte croissance du marché de la publicité au premier semestre 2021 par rapport à 2020, année de crise sans précédent à la suite de la pandémie, a fortement modifié le BUMP (baromètre unifié du marché publicitaire). Ce rebond du marché enregistre 3,834 milliards d’euros nets de recettes en France grâce aux nouveaux acteurs qui sont intervenus à la suite de la conférence de la presse de Emmanuel Amiot, associé chez Olivier Wyman.

Malgré un résultat de 12% lors de la crise sanitaire en premier semestre 2020 alors qu’on était en pleine pandémie, les réseaux sociaux ont connu une forte évolution, atteignant 58%.

Grâce aux plateformes dédiées aux vidéos et musical, on a eu une reprise exceptionnelle de 69.5% sur les sites de streaming vidéo et musical. La publicité en display et les vidéos publicitaires ont eux aussi enregistré une hausse de 43%

 

digital marketing strategy
La domination de Google, Facebook, Amazon sur le marché digital

L’accélération du secteur du digital est une rupture des pratiques habituelles des PME et des TPE. Dopé par les boutiques de commerce en ligne, le marché de la digitalisation explose et est dominé par les géants Google, Facebook, et Amazon.

Voici que sur ce premier semestre 2021 nous constatons que les moteurs de recherche enregistrent une hausse de 1.5 milliard d’euros, ce qui représente 43% de la publicité sur le web. Toujours dominé par la filiale d’Alphabet, avec Mark Zuckerberg, Amazon, malgré un léger retard, réussi à son tour à se positionner sur ce segment, côte à côte avec Facebook, et Instagram.

Devant le risque sur la pluralité des médias, Sylvia Tassan Toffola, présidente du syndicat des régies internet (SRI) affirme qu’il faut défendre la qualité de la performance de la biodiversité des réseaux sociaux. Confirmé par Emmanuel Amiot qui ajoute : « Cela comporte sans aucun doute des risques pour la diversification des médias, et pose des problèmes sur les marchés connexes. Il explique, implicitement, que le mouvement de concentration de travailler en France ou d’entrer dans l’industrie. » Fait référence à la différence entre M6 et TF1.

Pack E-visible

Face aux nouvelles règlementations concernant les cookies, nous voyons les géants du web google et Apple qui appliques des changements sur leurs application par exemple (l’App Tracking Transparency d’Apple) qui obligent les organisations à changer leurs méthodes publicitaires sur les réseaux. Cela malgré la prévision de Oliver Wyman, concernant la hausse du marché digital en France entre 25 et 30% pour 2021, pose une grande incertitude sur ladite prévision faussée par cette nouvelle règlementation.



%d blogueurs aiment cette page :