Facebook et son intelligence artificielle

Facebook et son intelligence artificielle

Ce nouvel algorithme valorise les articles de presse authentiques. Ceux dont l’information originale est vérifiée seront mis en avant. Une nouvelle fois Facebook et son intelligence artificielle met en place de nouvelles mesures.  Celles-ci valoriseront le travail des journalistes. Elle permettrons de lutter contre une désinformation grandissante.

Les articles de presse authentiques valorisés

Le laxisme de Facebook à propos de la diffusion des fake news est critiqué depuis longtemps. Mais aujourd’hui, le géant du réseau social, essaie de prendre de l’avance, face aux élections présidentielles américaines. Cependant devant l’échéance qui se rapproche, Mark Zuckerberg prends de nouvelles dispositions pour être prêt. Facebook décidait dernièrement d’interdire toutes les publicités qui mentionneraient les religions ou les races. Toutefois Facebook et son intelligence artificielle ajoute à ses efforts un algorithme.  Celui-ci valorisera les articles de presse authentiques.

Facebook, déploie un nouvel algorithme en utilisant bien évidemment l’intelligence artificielle. Ce nouvel algorithme analysera, via l’IA, des groupes d’articles qui traitent d’un sujet bien particulier. le nouvel algorithme de Facebook mettra en avant ceux qui sont souvent cités comme source originale,.  Les médias à l’origine des informations gagneront davantage de visibilité, bien que cela ne changera presque rien à votre fil d’actualité.

C’est un travail long et difficile !

Facebook et son intelligence artificielle  avec les responsables de l’édition imagine la modification de son algorithme.  Facebook, par ce travail de longue haleine, définis ainsi le modèle du ‘‘reportage original’’. Ces changements ne concernent que les actualités rédigées en Anglais. Ainsi Mark Zuckerberg déclare vouloir étendre cette nouvelle fonctionnalité aux reportages d’articles écrits dans d’autres langues. Toutefois il donne la priorité aux américains devant les élections qui se préparent.

Facebook avec son intelligence artificielle précise que les éditeurs pourraient certainement augmenter leur trafic web très rapidement. Parallèlement, à ces modifications le géant des réseaux sociaux annonce une déclassification des articles anonymes et non signés. Bien évidemment Les journalistes désireux de garder l’anonymat s’exposeront à certains problèmes.

Plus d’informations sur FACEBOOK



%d blogueurs aiment cette page :