Chrome pénalisera les Publicités Trop lourdes

Chrome pénalisera les Publicités Trop lourdes

Chrome pénalisera les publicités trop lourdes ainsi que les plus intrusives

Les publicités les plus intrusives dérangent Google …

Chrome pénalisera les Publicités Trop lourdes. Depuis 2018, Google a mis en place des filtres dans ses logarithmes pour détecter et pénaliser les publicités trop envahissantes. L’idée est de renforcer la fiabilité de son navigateur pour les utilisateurs. Google et plus largement Coalition for Better Ads visent principalement les vidéos auto lancées avec le son, les publicités trop hautes, les pop-ups, les publicités animées, ou en plein écran etc.

Ces publicités intrusives perturbent fortement l’utilisateur lors de sa navigation car elles ralentissent la bande passant. le débit internet du navigateur Chrome est impacté et puise une forte quantité d’énergie dans les microprocesseurs.

Les publicités trop lourdes sont dans le viseur de Google…

Dans une annonce faite par Google, à partir du mois d’Aout 2020, Chrome pénalisera les Publicités Trop lourdes. En effet, Google estime ainsi à 0,3 % le nombre des encarts publicitaires qui seront bloqués. Cependant peu de publicités seront bloquées.  Pourtant l’énergie consommée dans les microprocesseurs   s’élèvent à 28 % et les publicités puisées dans la bande passante représentent 27 %.

Chrome pénalisera les Publicités Trop lourdes

Google explique ce qu’est une publicité trop lourde

Google estime que les seuils tolérables ne doivent pas dépasser

  • 4Mb de bande passante (débit internet) 
  • 15 secondes d’usage CPU dans un intervalle temps de 30 secondes ou 60 secondes d’usage CPU.

Chrome pénalisera les Publicités trop lourdes, bien que les limites semblent relativement élevées, Google avance qu’elles ne devraient pas impacter les professionnels.

Pour les utilisateurs ce bénéfice apportera une meilleure expérience sur les pages publicitaires. Dans les prochains mois, Google indique tester son bloqueur sur les publicités qui dépasseraient les seuils tolérés. Google annonce qu’il inclura son encodage, dans le logarithme, qu’il prévoit d’utiliser dans sa version stable au mois d’Août.



%d blogueurs aiment cette page :