Booster le SEO d’un site e-commerce avec un blog WordPress

Booster le SEO d’un site e-commerce avec un blog WordPress

Votre site e-commerce stagne ? WordPress est un excellent moyen de le réveiller. Comment et quelles sont ses limites ? Trois experts répondent.

Si la courbe de trafic de votre site de vente en ligne ne décolle pas, le SEO est une solution toute trouvée. Mis à part les optimisations propres à un site e-commerce classique (optimisation des contenus, optimisation du linking interne et de la structure du site, une UX soignée…), l’ajout d’un blog WordPress peut devenir une véritable bouffée d’oxygène pour un site qui bat de l’aile.

Des synergies entre blog et shop

Dans le cas d’un site e-commerce qui souhaite booster sa visibilité, l’ajout d’un blog Wordpress permet de profiter de synergies entre les deux sites. En ajoutant des guides, des tutoriels ou des actualités sur les produits vendus, WordPress va permettre d’aller chercher l’internaute sur des requêtes informationnelles. Avec WordPress, on va pouvoir parler des avantages, des cas d’usages, aller chercher d’autres keywords avec plus de contexte et ratisser plus large sur la requête.”

Les requêtes de longue traîne étant souvent moins concurrentielles, il peut être judicieux d’aller vers ce type de mots-clés pour acquérir plus de trafic. Un blog convient parfaitement à ce rôle, l’idée est de couvrir un maximum de champs sémantiques possible. La finalité est de faire basculer l’internaute sur la boutique en ligne via des call to action intégrés aux articles. Si on est dans la thématique perceuse, le blog pourra accueillir des articles comme Comment utiliser telle perceuse ? ou Le top 10 des perceuses pour x types de travaux. Il est aussi possible d’intégrer des encarts ou des fiches produits retravaillées pour contextualiser les produits et donner plus envie à l’internaute de cliquer.

La solution pour tous ?

Est-ce que l’ajout d’un WordPress à un site e-commerce est viable pour toutes les tailles de business ? la réponse est oui : “Faire du SEO, c’est bénéfique pour la grande majorité des sites. Même pour une petite boîte avec peu de budget. WordPress va permettre d’aller déployer du contenu sur des requêtes de longue traîne sur lesquelles il aurait été trop complexe de se positionner seulement avec un site e-commerce. Pour que l’ajout soit bénéfique, deux conditions doivent être remplies. La première est la régularité des investissements en SEO : Il faut que le WordPress ait du poids. Le budget alloué au contenu et au netlinking est primordial, La seconde condition est de mettre en place une stratégie autour du WordPress : C’est toujours intéressant d’ajouter un WordPress à un site e-commerce. Mais pour que ça marche, il faut mettre en place une stratégie en tenant compte du marketing, du positionnement déjà en place et l’intégrer au blog. Si la stratégie de base est mauvaise, on aura beau placer tout le budget qu’on veut, ça ne marchera pas. Cette stratégie doit s’inscrire dans une stratégie plus globale autour de la marque. L’ajout d’un WordPress à un site e-commerce fonctionne dans une majorité de cas mais qu’il y a des exceptions : On peut se poser la question sur la pertinence d’ajouter un WordPress à un petit site e-commerce. S’il n’a que 10 articles à vendre et que le blog peut accueillir 300 articles, le e-commerce va être noyé.

Attention aux limites

Si ajouter WordPress à un site e-commerce offre de belles perspectives d’évolutions en termes de trafic, certains points sont à retenir pour que cet ajout soit un succès : Faire un blog uniquement composé de pages présentant un produit serait contre-productif. Le blog serait trop autocentré ou trop sujet à la surinformation. Pour la partie éditoriale, il faut se concentrer sur le besoin, pas sur le produit. Ici, une simple recherche de mots clés en amont permettra de déterminer quelles sont les requêtes à viser en priorité et lesquelles sont à éviter.

Autre point à souligner, la gestion de deux CMS au lieu d’un seul est plus contraignant et plus coûteuse : Si le site e-commerce est déjà installé, ajouter WordPress à côté peut devenir assez coûteux. Il faudra jouer avec les API du site e-commerce s’il en dispose. Et pour y arriver, le passage par un développeur est nécessaire : Le choix du développeur est crucial. Il faut qu’il maîtrise parfaitement WordPress. Cela demande du temps et de l’argent. Des points à bien garder en tête avant de se lancer.